« Ça va faire, Coderre! Ça suffit, Valérie! » : À nous la Malting demande un engagement à mettre en réserve le terrain de l’ancienne malterie sur le canal à Saint-Henri

Montréal, le 2 novembre 2017 – Des membres et allié-e-s du collectif « À nous la Malting! » visitent présentement les bureaux d’élection de Valérie Plante (au 1316 de Maisonneuve Est) et de l’Équipe Denis Coderre (au 1837 B Ste-Catherine Ouest) afin d’obtenir un engagement firme à mettre en réserve le terrain de l’usine abandonnée de la Canada Malting sur le canal Lachine à Saint-Henri.

Mobilisé-e-s depuis 2013, des résident-e-s et des organismes du quartier populaire ont formé le collectif en février 2017. Soutenu par les membres de la table de quartier, Solidarité Saint-Henri, le collectif développe un projet par et pour la communauté pour le site de la Malting. « De plus en plus, les besoins des personnes moins nanties de Saint-Henri sont délaissés par le développement du quartier. Un projet 100% communautaire pour la Malting nous permettra à répondre à ces besoins » explique Shannon Franssen, coordonnatrice de Solidarité Saint-Henri et porte-parole du collectif.

Un cahier stratégique présentant la vision du collectif pour le site, développé à travers de nombreux ateliers de consultation populaire, a été présenté aux élu-e-s lors d’une action à l’hôtel de ville en mai 2017 et rendu publique sur le site lamalting.org. Des membres du collectif ont également interpellé le maire Coderre et des élu-e-s de Projet Montréal à plusieurs reprises depuis l’automne 2016 pour demander que la ville adopte une motion de mise en réserve pour le site, mais ni Denis Coderre ni Valérie Plante ont répondu à leur demande. « Nous avons obtenu l’appui de l’arrondissement Le Sud-Ouest pour notre projet, mais sans la mise en réserve du site par la ville centre, nous restons coincés », ajoute Madame Franssen.

Pour les membres du collectif, il est urgent que les candidat-e-s à la mairie s’engage à rapidement enlever ce terrain du marché immobilier et de la dynamique de spéculation foncière avant que le marché explose davantage dans le vague d’investissement étranger qui risque de frapper à Montréal dans les prochaines années. La ville a également un rôle à jouer dans la recherche d’engagement financier d’autres paliers du gouvernement afin de permettre l’acquisition du site.

Le site iconique qui témoigne du passé ouvrier de Saint-Henri et devenu un symbole de la lutte contre la condoïsation du quartier et contre le déplacement des personnes à faible revenu. « Les parents et les grands-parents de nos voisins et voisines ont travaillé à la Malting. Ils et elles ont construit ce quartier et nous n’accepterons pas que les développeurs privés soient les seules à tirer du profit maintenant que notre ‘chez nous’ soit rendu attirant pour les personnes plus aisées. Nous aussi, nous voulons notre terrain à développer pour répondre aux besoins de nos familles, pour nous permettre de rester dans notre quartier » exprime Fred Burrill, membre du collectif et résident du quartier.Les membres du collectif ont l’intention de rester aux bureaux des candidat-e-s tant qu’ils et elles n’obtiennent pas des engagements concrets.

-30-

Pour plus d’informations :

Shannon Franssen (au bureau de l’Équipe Coderre): 514-730-1311

Fred Burrill (au bureau de Projet Montréal) : 514-449-9370

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *