Atelier sur les relations anti-opressives du 7 décembre

Le POPIR regroupe des personnes de divers milieux, avec des opinions et des expériences de vie qui sont parfois différentes. Bien que nous militons toutes et tous pour la justice sociale, chacun de nous est susceptible d’adopter des comportements ou de prononcer des paroles qui peuvent mettre les gens mal-à-l’aise ou les blesser. Par exemple, le sexisme, le racisme, l’homophobie sont des discours auxquels nous pouvons être confronté.e.s au POPIR.

Comment faire pour mieux vivre ensemble au POPIR afin que toutes et tous se sentent bien à l’intérieur du groupe?
Quoi faire lorsque je vis des situations difficiles ou que je suis témoin de choses qui me mettent mal-à-l’aise?

Vous êtes donc bienvenu.e.s pour venir discuter de ces questions avec Mélissa et Olivier le 7 décembre à 17:00 au CEDA. Nous servirons la traditionnelle soupe, ainsi que du café et un dessert spécial noël. Nous espérons vous voir nombreux et nombreuses

affiche-comite-mob-7-decembre-2016-1

Judith Chevalier

bonjour, cette démarche pour acquérir un espace ag dans Saint-Henri est fameuse! Y inscrire le Marché public correspond à un besoin, une coopérative d’alimentation pourrait y rendre de grands services surtout près de Côte Saint-Paul ou les supermarchés sont si loin. Il y a ici, plusieurs édifices de personnes plus âgées qui pourraient bénéficier d’un commerce alimentaire accessible plus près, en plus des familles modestes du secteur.
J’ai entendu dire que des citpyens avaient essayé dans le passé mais sans succès, il serait intéressant de les rencontrer pour leur demander comment ils s’y sont pris afin d’éviter les mêmes pièges…

Nous pourrions aussi faire digner des pétitions, organiser un lobbying pour rencontrer des personnes clés dans le secteur. De plus, se faire connaître auprês des commercants afin d’obtenir leur appui pourrait ètre un atout, Je crois qu’il existe un autre organisme dans le quartier qui est sensible au projet, s’associet, si ce n’est déjà fait constitue un plus. Voilà, j’ai échangé quelques idées avant les fêtes avec Patricia qui m’a suggéré de vous écrire. J’attends de vos nouvelles, à bientôt, Judith.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *