Lundi 15 mai : A nous la Malting!

Pour stopper la gentrification l’ouest de St-Henri et pour montrer votre appui au projet 100% communautaire des gens du quartier, nous vous invitons à vous mobiliser avec nous.
 
 En 2013, les résidant-e-s de St-Henri se sont opposés sans réserve et avec force à la transformation de l’ancienne usine de la Canada Malting, le long du Canal, en 700 condos. Depuis, des actions et des activités locales, des assemblées publiques et une opération populaire en aménagement ont été organisées.Suite à un atelier de conception en février 2017, le Collectif «À nous la Malting» travaille au développement de son propre projet.
 
Nous voulons un projet 100% communautaire
* parce que cette ancienne usine est la dernière usine vacante que la population peut se réapproprier avant qu’un investisseur ne mette la main dessus (pour faire du profit);
* parce qu’un projet privé ne pourra pas répondre aux besoins locaux ; pour être rentable, un projet privé comprendra inévitablement des condos et entrainera la gentrification du secteur;
* parce que dans le secteur où se situe la Canada Malting, les revenus moyens sont très bas et les besoins sont énormes (épicerie communautaire, agriculture urbaine, logement social, services de proximité, commerces abordables, bureau de poste, etc.).
 
Nous demandons aux élu.e.s de tous les paliers de gouvernement d’investir dans le projet
* parce que de l’argent, il y en a : dans le cadre de la consolidation du pôle récréotouristique Gadbois, la Ville va investir 45 millions $…cet argent serait si bien investi pour répondre à des besoins locaux (les gens ont faim et sont mal-logé.e.s!!);
* parce que dans le cadre du Pdues (plan de développement urbain économique et social), il y aura d’autres investissements dans le quartier;
* parce que la Ville de Montréal a les moyens de mettre le site en réserve;
*parce que le gouvernement du Québec a annoncé 175 millions $ sur 5 ans pour décontaminer des sols;
*parce que le gouvernement fédéral a les moyens d’investir dans des infrastructures sociales et que la Canada Malting peut devenir le filet de sécurité sociale et alimentaire des résidant-es.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *