3000 logements sociaux dans le budget du Québec : combien pour Côte-St-Paul-Ville-Émard ?

500 ménages de Côte-Saint-Paul et 375 de Ville-Émard paient 80% de leur revenu pour se loger.

Combien d’unités de logements sociaux seront construits dans ces quartiers à partir des 3000 budgétés à Québec ?  On est en droit de se le demander quand on sait que la majorité des coopératives du quartier datent des années 80!

Pour rendre visibles les besoins en logement social des locataires, le POPIR-Comité Logement organise un Grand Rassemblement ! Rendez-vous samedi 8 avril, à 13h au métro Monk !

Comité mobilisation du POPIR

Vous vous sentez concerné.e.s par la lutte pour le logement social?

affiche_comite-mob_2-novembre-1

Vous aimeriez savoir qu’elles sont les revendications actuelles en termes de logement social?

Pourquoi c’est si difficile d’avoir accès au logement social?

Qu’elles sont les personnes les plus touchées par le manque de logement abordables?

Voila un exemple de questions auxquelles nous allons répondre au prochain comité mobilisation. Nous parlerons également des prochaines actions à venir au cours de la prochaine année.

On vous attend nombreux et nombreuses!!

La rentrée s’annonce chaude: tenir tête au gouvernement et aux gentrificateurs!

frapru_acceslogis

 

Les crosseurs ne prennent pas des vacances; nous autres non plus!

Deux actions fin-d’été pour défendre le droit au logement et le droit au maintien dans nos quartiers!

samedi 27 août, à 20h, Parc des Cordonniers (Notre-Dame O./Bourget): Projection de film! 

Dans le contexte de la lutte pour un espace autogéré à St-Henri, occupons les espaces publics cet été pour faire vivre notre quartier à notre manière!

Venez passer du bon temps ensemble, s’approprier nos espaces communs, et imaginer la vie de quartier dans un espace autogéré!

mercredi 31 août, Rassemblement devant la consultation sur Accèslogis, 13h, devant l’hôtel Holiday Inn, au 999, Saint Urbain, coin Viger, (métro Place d’Armes)

(Lieu de rassemblement Sud-Ouest: 12h30 au POPIR, 4017 rue Notre-Dame Ouest)

En juin dernier, le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire (MAMOT) et la Société d’habitation du Québec (SHQ) ont lancé une consultation sur les programmes québécois en habitation, qui vise à « optimiser » les investissements gouvernementaux en habitation « afin d’aider plus efficacement (la) clientèle ». Cependant, toutes leurs questions ne portent que sur AccèsLogis, le seul qui permette encore le développement de nouveaux logements sociaux. Les autres programmes, qui se traduisent par des subventions aux propriétaires privés, ne font l’objet d’aucun questionnement.

Le FRAPRU y voit le signe d’une remise en question du logement social.

Pourtant…
À l’heure où 270 340 ménages locataires du Québec ont des besoins impérieux de logement, où plus de 40 000 d’entre eux attendent un HLM depuis plusieurs années, où le parc de logements privés vieillit vite et mal, le gouvernement doit non seulement poursuivre le développement de nouveaux logement sociaux, en construction neuve, en recyclage ou en rénovation, mais il doit l’améliorer et le bonifier, afin qu’au cours des 5 prochaines années, on ait répondu aux besoins les plus criants.

C’est pourquoi il est important de se mobiliser en marge de la consultation, afin de faire entendre nos voix :

Rassemblement le 31 août 2016, à Montréal
Rejoignez-nous en grand nombre, à 13h, devant l’hôtel Holiday Inn, au 999, Saint Urbain, coin Viger, (métro Place d’Armes) !

Manif-Action dans Westmount pour le droit au logement!

Le P.O.P.I.R. – Comité Logement vous invite à participer à une manif-action à Westmount dans le cadre de la campagne Le logement, un droit! du FRAPRU.

Cette campagne a pour but de mettre de pression sur les gouvernements provincial et fédéral pour qu’ils augmentent leurs investissements en matière de logement social, notamment en construisant 50 000 nouveaux logements sociaux en 5 ans.

Cette manifestation débutera au parc King George, dans Westmount, à 13h30, le jeudi 17 mars 2016.

Départ du Sud-Ouest en autobus: À 13h00 au CEDA (2515 rue Delisle, métro Lionel-Groulx)

affiche frapru manif-action 17-03 westmount

À Montréal, la communauté c’est vital!

Lundi le 7 mars, nous vous invitons à venir démontrer votre intérêt pour l’avenir du site du Negro Community Center (NCC) dans une ambiance festive.

Depuis de nombreuses années, la communauté de la Petite-Bourgogne se mobilise autour de l’avenir du site du Negro Community Center. En mai 2014, suite à l’effondrement d’une partie du bâtiment, les voisines et voisins du site ont réaffirmé leur volonté que ce site reste au service de la communauté. Ensuite, en novembre 2014, l’arrondissement du Sud-Ouest s’était opposé à la démolition du centre par son nouvel acquéreur mais la cour avait tranché. Depuis, la Coalition de la Petite-Bourgogne porte la demande d’une réserve foncière sur ce site.

Le POPIR-Comité Logement vous invite à participer à une action de visibilité dans le cadre du lancement de la campagne montréalaise pour une réserve de terrains et de bâtiments menée par le FRAPRU. Nous tenons à rappeler la demande portée par le milieu afin que l’ancien site du Negro Community Center soit mis en réserve à des fins sociales et communautaires.

Rendez-vous le lundi 7 mars, à 11:00am, devant le terrain du NCC, coin Coursol et Canning, près du parc Oscar-Peterson et du métro George-Vanier.

Boissons et nourriture seront offertes pour l’occasion !

Évènement facebook: https://www.facebook.com/events/553256738177545/

LaCommunautéC'estVital1

Comité mobilisation sur les campagnes pour le droit au logement

affiche comité mob 23-02 - campagnes logement-page-001

Venez discuter et vous informer des campagnes en cours pour le droit au logement «Le logement, un droit!» et «Assez d’être mal-logé.e.s!», auxquelles le P.O.P.I.R. – Comité Logement participe.

 

Ce rendez-vous a pour but de parler des revendications de ces campagnes. Notre objectif est d’améliorer notre qualité de vie et nos conditions de logement à tous et toutes. Aussi, nous parlerons des actions à venir pour les prochains mois et auxquelles vous êtes invitéEs à participer. Entre autres:

  • Jeudi 17 mars – Manif -Action : Installons notre  »village des mal-logéEs » à Westmount pour le droit au logement
  • jeudi 24 mars – Annonce de la journée des locataires et campagne-photo massive
  • 24 avril – Manifestation nationale pour la Journée des locataires dans le Sud-Ouest
  • Du 8 au 14 mai – Semaine d’occupation de terrains/bâtiments pour le droit au logement

Rendez-vous au CEDA (2515 rue Delisle), salle 119, mardi le 23 février, à 17h00.

De la soupe et du café seront servis sur place. Au plaisir de vous y voir!

Communiqué: Profitons des urnes pour dénoncer l’austérité!

conference27octobre2015

Profitons des urnes pour dénoncer l’austérité !

Montréal, le 27 octobre 2015 – Les groupes communautaires réunis autour des quatre tables de quartier du Sud-Ouest de Montréal interpellent les candidate.e.s de Saint-Henri-Sainte-Anne afin qu’ils s’engagent fermement à investir dans les programmes sociaux et les services publics.
Depuis son élection, le gouvernement Couillard multiplie les coupures, les compressions et les réorganisations, au nom de l’atteinte du déficit zéro. Les attaques frontales en santé, éducation, aide sociale, logement, atteignent de plein fouet la population, particulièrement les personnes plus vulnérables, et augmentent encore la pauvreté et l’injustice sociale.
La déconstruction de nos services et programmes sociaux doit cesser ! Les organismes communautaires organisent ce vendredi 30 octobre une tournée des bureaux de comté pour dénoncer l’austérité et obtenir des engagements concrêts des candidat.e.s. Le départ aura lieu à 13h30 au métro Saint-Henri.
Les candidats sont également attendus lors d’une assemblée publique le jeudi 5 novembre, 19h00, au centre Lorne, 2390 Ryde, afin de répondre aux questions des résident.e.s et entendre leurs préoccupations.
Voici cinq des demandes priorisées par les tables de quartier.
Des investissements massifs en éducation
Alors que le taux de décrochage scolaire est alarmant et que les besoins dans nos écoles sont criants, le gouvernement vient de couper 350 millions au primaire et au secondaire. Pour Julie Mercure du Milieu éducatif La Source, ces compressions, ajoutées à celles de la CSDM, se traduisent déjà par des coupures de services, d’accès aux professionnels, d’activités parascolaires, sans compter l’augmentation prévue du ratio élève/professeur.
Nous demandons aux candidat.e.s d’exiger l’arrêt des coupes dans le milieu scolaire et le rehaussement massif du financement des écoles publiques.
Nous leur demandons également de réinvestir les enveloppes jusqu’ici investies dans les partenariats publics-philantropiques (PPP) dans nos écoles et nos organismes communautaires.
Sauvons les centres d’éducation populaire !
Les six centres d’éducation populaire de Montréal (CEP) sont présentement menacés de fermeture à cause du refus du ministre de l’Éducation François Blais de leur accorder un financement jusque là assumé par la CSDM. Pour Marie-Andrée Painchaud du Carrefour d’éducation populaire, ces centres sont des milieux de vie essentiels dans nos quartiers, et leur fermeture entraînerait des coûts sociaux bien plus élevés que les économies budgétaires que souhaite réaliser le gouvernement.
Nous demandons aux candidat.e.s de s’engager à conserver la propriété publique des bâtiments, à financer les coûts d’opération et de rénovation des bâtiments, et à accorder aux centres un financement qui leur permet d’accomplir leur mission.
Pour un programme digne d’aide sociale
Comme l’affirme Jean Lalande du Welfare Right Committee, interdire à une personne à l’aide sociale de voyager et de voir sa famille en limitant les séjours hors Québec à 7 jours est une attaque frontale à la dignité des personnes. De plus, le régime actuel oblige l’employabilité à tout prix, plutôt que de respecter le droit à un travail librement consenti.
Nous demandons aux candidats de s’engager pour un programme d’aide social digne qui couvre les besoins de base des prestataires et respecte les droits humains fondamentaux
Abolissons les frais accessoires en santé
Le comité de lutte en santé de la Clinique communautaire de Pointe-Saint-Charles dénonce la pratique répandue de la facturation de frais aux patients dans les cliniques médicales. Le ministre de la Santé est en train de légaliser cette pratique et de créer ainsi un système de santé à deux vitesses. « On ne règle pas un enjeu fondamental de société par de simples amendements à un projet de loi et en limitant le débat à un pur exercice comptable », s’indigne Stéphane Defoy, porte-parole du comité.
Nous demandons aux candidat.e.s de se prononcer pour l’abolition des tous les frais facturés qui compromettent la couverture complète aux soins de santé, et pour la tenue d’une consultation publique sur le financement des cliniques médicales au Québec.
Des logements sociaux en réponse aux besoins
Les besoins en logements sociaux et communautaires sont urgents dans le Sud-Ouest, alors que 4000 ménages consacrent plus de 50 % de leur revenu mensuel pour se loger. Le budget 2015-2016 du gouvernement libéral annonçait 1500 nouveaux logements sociaux, soit deux fois moins que le budget 2014-2015. « Garantir le droit au logement passe par la construction de logement social, et non par des suppléments au loyer dans les logements privés, affirme Fred Burrill, du Popir Comité Logement.
Nous demandons aux candidat.e.s de s’engager pour la construction de 50 000 logements sur 5 ans sociaux à l’échelle du Québec, dont 4000 pour le Sud-Ouest.
Nous leur demandons également de s’engager pour la mise en place d’un contrôle obligatoire et universel des loyers, et pour un meilleur accès à la justice à la Régie du logement.

Les groupes communautaires posent une question claire aux candidat.e.s : « Cautionnez-vous les politiques actuelles d’austérité, ou bien vous engagez-vous à agir pour l’amélioration des conditions de vie de la population que vous aspirez à représenter ? Nous attendons des réponses concrètes le 30 octobre lors de la tournée des bureaux du comtés »

-30-

Source :
Action-Gardien, Table de concertation communautaire de Pointe-Saint-Charles
Coalition de la Petite Bourgogne
Concertation Ville-Émard- Côte-Saint-Paul
Solidarité Saint-Henri
Pour information :
Jérémie Dhavernas : 514-441-7989
Shannon Franssen : 514-730-1311

AVIS AUX MÉDIAS: Les candidat-e.s de Saint-Henri-Sainte-Anne appelés à s’engager contre l’austérité.

SOvsAustérité_logo-seull

 

Conférence de presse – Les candidat-e.s de Saint-Henri-Sainte-Anne appelés à s’engager contre l’austérité

Montréal, le 26 octobre 2015 – Les groupes communautaires réunis autour des quatre tables de quartier du Sud-Ouest de Montréal tiendront une conférence de presse ce mardi 27 octobre pour interpeller les candidate.e.s  de Saint-Henri-Sainte-Anne afin qu’ils s’engagent à investir dans les programmes sociaux et les services publics.

Les organismes rendront publiques leur demandes d’engagements en santé, éducation, aide sociale et logement, ainsi que les actions qu’ils organisent pour obtenir des réponses concrêtes de la part des candidat.e.s.

Les groupes communautaires veulent savoir si les candidat.e.s cautionnent les politiques actuelles d’austérité, ou bien s’ils s’engagent à agir pour la justice sociale et l’amélioration des conditions de vie de la population qu’ils aspirent à représenter.

Le mardi 27 octobre, 9h00,
au CEDA

2515 Rue Delisle, Montréal.

 

  • 30  –

Source :

Action-Gardien, Table de concertation communautaire de Pointe-Saint-Charles
Coalition de la Petite Bourgogne

Concertation Ville-Émard- Côte-Saint-Paul
Solidarité  Saint-Henri

Pour information :  Karine Triollet – 514-441-7989

LE SUD-OUEST EN COLÈRE: 2 SEMAINES D’ACTION CONTRE L’AUSTÉRITÉ

 

 

SOvsAustérité_logo-seullLE SUD-OUEST EN COLÈRE: DEUX SEMAINES D’ACTION CONTRE L’AUSTÉRITÉ

(Pour l’événement Facebook, cliquez ici.)

FACE À UNE ÉLECTION CYNIQUE, REVENDIQUONS DES INVESTISSEMENTS!

(26-30 OCTOBRE)

CONFÉRENCE DE PRESSE, MARDI 27 OCTOBRE 9h AU CÉDA (2515 rue Delisle)

Ici dans le Sud-Ouest, le gouvernement Couillard nous impose une autre élection avant même que celle au fédéral soit terminée! Mais profitons de la tribune pour dénoncer l’austérité et exiger que tous les partis s’engagent à investir dans les programmes sociaux. Une coalition de groupes communautaires du Sud-Ouest tiendra une conférence de presse afin d’expliquer ses revendications en matière de logement, aide sociale, santé, et éducation.

S’INVITER CHEZ LES CANDIDAT-E-S, VENDREDI 30 OCTOBRE (13h30 au Métro Place St-Henri)

Les groupes communautaires invitent tous et toutes, syndiqué-e-s, étudiant-e-s, assisté-e-s sociaux, militant-e-s, à se joindre à nous pour une manif-action « tournée populaire » des bureaux des candidat-e-s aux élections partielles à Saint-Henri-Sainte-Anne. L’élection partielle est peut-être locale, mais les enjeux ne le sont pas! Mobilisons-nous pour dénoncer les politiques d’austérité et pour demander des engagements concrets.

NOTRE COLÈRE NE SE RESTREINT PAS AUX URNES!

(2-3 NOVEMBRE)

LE 2-3 NOVEMBRE, LES GROUPES COMMUNAUTAIRES DU SUD-OUEST SERONT EN GRÈVE CONTRE L’AUSTÉRITÉ.

Plusieurs groupes communautaires dans le Sud-Ouest se sont donnés un mandat de grève contre les politiques d’austérité du gouvernement Couillard le 2 et 3 novembre 2015. Ces groupes ont créé un comité ad-hoc afin de mieux coordonner nos actions et de mobiliser le plus largement possible.

POURQUOI PARTIR EN GRÈVE?

D’abord, parce que nous revendiquons, avec des centaines de groupes communautaires de partout au Québec, la reconnaissance et le financement de l’action communautaire autonome. Ce sont nos groupes qui sont au cœur de nos communautés, et il faut agir pour les défendre!

Mais au-delà de notre réalité de sous-financement, la population fait face à une attaque sans précédent d’un gouvernement libéral obsédé de l’équilibre budgétaire à tout prix. Coupures en éducation, en logement, en santé, en aide sociale, nous subissons tous et toutes les impacts de cette austérité.

QUOI FAIRE UNE FOIS EN GRÈVE ?

2 novembre : Le communautaire appuiE les parents et professeur-e-s, ACTION LOGEMENT & Commission populaire

7h30 à Nous invitons tous et toutes à se rallier à la mobilisation du mouvement Je protège mon école publique en faisant des chaines humaines autour de votre école la plus proche de chez vous.

9h àVenez-vous joindre à vos voisin-e-s pour un petit déjeuner et café devant les bureaux de Dominique Anglade, candidate libérale à Saint-Henri-Sainte-Anne. On va se réchauffer mais on va se faire entendre aussi!

13h à ACTION LOCALE LOGEMENT (Détails TBD)

* Quelques groupes et leurs membres participeront également à la Commission populaire pour l’action communautaire autonome (ACA).

3 novembre : SAUVONS NOS CENTRES D’ÉDUCATION POPULAIRE & MANIFESTATION COMMUNAUTAIRE NATIONALE

10h à Rallye et marche pour sauver le CÉDA et le Carrefour d’éducation populaire.

Nos centres d’éducation populaire, ainsi que plusieurs autres à Montréal, sont menacés par les politiques d’austérité du gouvernement libéral. Venez nous joindre pour les appuyer et pour dénoncer les coupures en éducation populaire! Restez avec nous pour un lunch et le lancement d’une déclaration communautaire.

13h à Manifestation régionale devant le bureau du Premier ministre, coin McGill-College et Sherbrooke

Assez du sous-financement de nos missions! Assez de nous transférer des services publics à rabais! Assez de voir nos membres s’appauvrir sans plus de ressources pour les aider! Assez de tenter de nous museler lorsque nous critiquons les politiques! Assez de nous renvoyer vers la charité et le privé!

Point de départ Sud-Ouest : 12h30, Métro Charlevoix

Pour plus d’informations, contactez fred.burrill@popir.org ou (514) 935-4649